Circonscription Auxerre 1
Accueil  >  Ressources administratives  >  Pour les directeurs > Outil d’aide à la réflexion et à l’organisation pour la répartition des classes dans l’école

Rubrique BE1D : ONDE

Outil d’aide à la réflexion et à l’organisation pour la répartition des classes dans l’école

Le 21 mars 2024

Outil mis à disposition par Arnaud Champollion ; Erun Aix Marseille
https://achampollion.forge.aeif.fr/...

Comment ça fonctionne ?
On entre :
- les effectifs par niveau
- le nombre de classes
- les limites éventuelles (ex : CP à 12 ou 15 en REP)
- les choix (grouper un niveau pour éviter qu’il ne soit éclaté, ou l’isoler pour créer un niveau simple)
- éventuellement on spécifie des options comme le nombre minimum d’élèves dans un groupe (bouton options)

L’application propose une répartition automatique (mais le but n’est pas là).
Ensuite on affine avec le bouton "déplacer des élèves manuellement" (tout en haut à droite).
Là, on peut :
- déplacer des élèves d’une classe à l’autre
- ajouter / supprimer des élèves
- ajouter / supprimer un niveau dans une classe

On peut ensuite sauvegarder son travail au format json, ce qui permet par exemple de l’envoyer à quelqu’un, ou de conserver plusieurs scénarios.

On peut aussi l’exporter en CSV pour récupérer sa répartition dans un tableur.

L’intérêt est de fournir un outil plus pratique que le tableur ou la craie, avec lesquels les bascules entre différents scénarios ne sont pas aisés ( opération +/- entre deux lignes ou colonnes) visuel, et semi-automatique.

L’algorithme qui calcule la répartition n’est pas 100% idéal, ne peut pas (et ne pourra je pense jamais) prendre en compte automatiquement la diversité des situations qui peuvent se présenter. L’intérêt est simplement d’avoir une première ventilation à partir de laquelle on ajuste ensuite, c’est plus simple que de ventiler manuellement à partir de zéro.

Malgré cela il est tout à fait possible que l’algorithme connaisse encore des bugs, propose quelque-chose de loufoque, mais ça a déjà pas mal progressé. Seuls les multiples tests permettent de s’en rendre compte et de traiter les cas spéciaux.

Si vous constatez ce genre de choses, vous pouvez le décrire en réponse.
Pour traiter au mieux le cas et voir si une correction / amélioration de l’algorithme est envisageable, l’idéal est que vous postiez deux sauvegardes JSON :
- la répartition automatique obtenue
- la répartition modifiée par vos soins accompagnées de votre commentaire.

arnaud.champollion@ac-aix-marseille.fr